Qu’est-ce qu’une zone de sécurité ?

Les zones de sécurité définies dans les traceurs GPS Weenect sont essentielles pour assurer la sécurité de vos proches ou de vos animaux. Mais, la technologie GPS comporte certaines limites qu'il est important de comprendre pour un paramétrage efficace. Cet article vous guide à travers les aspects cruciaux des alertes de zones de sécurité et leur configuration optimale.

 

Comment créer une zone de sécurité ?

Pour commencer, ouvrez votre application Weenect et accédez à l'onglet "Traceur". Ici, sélectionnez l'onglet "Zone de sécurité". Vous serez guidé à travers plusieurs étapes pour définir votre zone :

  • Commencez par placer le centre de la zone sur la carte,
  • Choisissez le rayon de la zone pour déterminer sa taille,
  • Donnez un nom à votre zone de sécurité pour la reconnaître facilement par la suite,
  • Sélectionnez vos critères de notifications et d'affichage, selon vos préférences.

Une fois ces étapes complétées, votre zone de sécurité est configurée et apparaîtra par défaut sur la carte en vert, vous permettant de visualiser rapidement la zone surveillée.

Zone de sécurité.png Zone de sécurité 2.png Zone de sécurité 3.png

 

Optimiser les alertes pour éviter les fausses alerte

Pour pallier ce problème, Weenect a mis en place une marge de sécurité supplémentaire pour les alertes de sortie de zone. Cette marge repose sur un nombre accru de positions en dehors de la zone avant de confirmer l'alerte. L'objectif est de minimiser les fausses alertes, évitant ainsi les inquiétudes inutiles. Cela garantit que votre traceur vous apporte tranquillité d'esprit plutôt que stress.

 

Comprendre la forme et les limitations des zones de sécurité

Weenect propose une forme unique pour les zones de sécurité, un choix dicté par les limites de la technologie GPS. L'objectif est de vous alerter d'une entrée ou sortie de zone dans un périmètre large, et non de suivre des délimitations précises comme les clôtures d'un jardin. Cette approche évite la frustration liée aux fausses alertes et à des attentes irréalistes, comme celle de recevoir une alerte dès le franchissement d'un portail.

 

Conclusion

Lors du paramétrage de vos zones de sécurité, gardez en tête ces informations pour choisir la configuration la plus adaptée : type d'alerte (entrée, sortie, ou les deux), rayon de la zone, et prise en compte des spécificités des zones intérieures et extérieures. Évitez également de créer des zones trop proches, pour prévenir les conflits entre leurs marges de sécurité.

 

💡 A savoir :

Un conseil utile : lors de la création d'une zone de sécurité, pensez à bien évaluer le périmètre en tenant compte des lieux fréquemment visités par la personne ou l'animal suivi, pour assurer une surveillance efficace sans excès d'alertes.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 1 sur 1